Recherche rapide : 
Vitesse subluminique
Passagers
Hyperespace
Space opera
Futur proche
Utopies
Apocalypse
Organisations
Robots & IA
Extraterrestres
Autres
Déplacement
Uchronie
A court terme
A long terme

Passagers
Transport de passagers

Avec des vaisseaux équipés de systèmes de propulsion classiques, incapables de dépasser la vitesse de la lumière, on ne peut pas envisager de voyages interstellaires avec le même équipage aux commandes, éveillé du début à la fin : la vie humaine a en effet une durée limitée, incompatible avec des voyages qui s'étendent sur des centaines, voire des milliers d'années.

Dans la Dame aux étoiles, nouvelle issue de la série les Seigneurs de l'Instrumentalité, de Cordwainer Smith, le voilier photonique l'Ame transporte (ou plutôt remorque) trente mille passagers plongés en hibernation dans des grappes de caissons adiabatiques. Seul le pilote est éveillé et pleinement conscient durant le voyage, mais il a subi un traitement destiné à ralentir ses processus vitaux.

Relié à un système complexe de cathéters qui le maintiennent en vie, le marin des étoiles ajuste l'orientation des voiles grâce à des servo-mécanismes commandés par radio. Pour lui, les quarante années de la traversée interstellaire se déroulent comme un mois de vie subjectif, son attention étant à tout instant sollicitée par les instruments de bord mais la moindre réflexion, le moindre battement de paupières occupe en fait un intervalle de plusieurs semaines.

Destination Vide, roman de Frank Herbert, présente lui aussi un astronef lancé depuis l'orbite terrestre en direction du système de Tau Ceti, le voyage étant prévu pour une durée de quelques siècles. Dans ce récit, des passagers sont emmenés en hibernation, la bonne marche du vaisseau étant assurée par une équipe de quatre personnes, appelée équipage ombilical. Chacun des membres est spécialisé dans son domaine : il y a un ingénieur-pilote, un médecin, un biologiste et un psychiatre-aumônier.

A la différence du pilote du voilier solaire dans la Dame aux étoiles, l'équipage ombilical de l'astronef de Destination vide n'a subi aucun traitement médical le rendant à même de rester en vie des dizaines et à plus forte raison des centaines d'années.

En effet, passé l'orbite de Pluton, l'équipage ombilical doit entrer lui aussi en hibernation et s'en remettre totalement à des noyaux psycho-organiques, des cerveaux sans corps intégrés au navire et capables d'assurer une surveillance de tous les instants sur ses systèmes. Evidemment, tout se gâte à partir du moment où le dernier noyau psycho-organique meurt, laissant l'équipage ombilical livré à lui-même ...


Romain Dabek

Romans sur ce thème
2001 l'Odyssée de l'Espace (roman tiré du film)
2010 : Odyssée Deux
Alien le Huitième Passager (roman tiré du film)
Destination : Vide

Partenaires

Amazon, première librairie en ligne au monde, fournit à SFPanorama les images représentant les couvertures des oeuvres citées dans les articles

Dessinateur des célèbres bellaminettes, auteur de la série BD "Sylfeline", parue chez Dargaud




Copyright © 2007 SFPanorama