Recherche rapide : 
Vitesse subluminique
Passagers
Hyperespace
Space opera
Futur proche
Utopies
Apocalypse
Organisations
Robots & IA
Extraterrestres
Autres
Déplacement
Uchronie
A court terme
A long terme

Robots & IA
Robots et intelligences artificielles

Hal, l'ordinateur intégré au vaisseau Discovery, dans 2001 l'Odysée de l'Espace, apparaît comme un prototype d'intelligence artificielle, mis au point pour assurer la maintenance de l'astronef en route pour Jupiter. Hal joue un rôle d'une importance capitale pour le Discovery : il exerce une surveillance constante sur tous les systèmes de navigation, il assure la survie de trois savants plongés en état d'hibernation. De plus, Hal partage avec les savants endormis le but véritable de la mission du Discovery, à la différence des deux pilotes humains qui pensent conduire une simple mission d'exploration.

A la différence de l'ordinateur Hal dans 2001 l'Odysée de l'Espace, l'intelligence artificielle qui finit par prendre le contrôle du vaisseau n'existe pas au début du roman Destination Vide de Frank Herbert. En fait, ce livre raconte l'éveil à la conscience du vaisseau spatial entier, en route pour le système solaire Tau Ceti, voyage d'une durée prévue de quatre siècles.

L'astronef transporte toute une population de clones en hibernation, le pilotage et la maintenance étant assurés par un groupe de quatre spécialistes, appelé équipage ombilical, jusqu'à l'orbite de Pluton. Ensuite, un noyau psycho-organique (un cerveau sans corps, relié aux systèmes de maintenance du vaisseau) doit prendre le relais jusqu'à la destination finale, Tau Ceti. Mais les concepteurs du vaisseau ont prévu toutes sortes de pannes, et en particulier la mort programmée de tous les noyaux psycho-oraganiques succeptibles de piloter l'astronef jusqu'à Tau Ceti.

Il en résulte que l'équipage ombilical n'a d'autre choix que de créer une conscience artificielle, seule capable d'assurer pendant quatre siècles une surveillance de tous les instants sur les systèmes du vaisseau et ne connaisant ni la fatigue, ni la peur. Les quatre spécialistes ont d'ailleurs été sélectionnés pour leurs talents particuliers : il y a un ingénieur-pilote, un médecin, un biologiste et un psychiatre-aumônier.

Chacun d'entre eux possède sa vision personnelle d'une conscience artificielle, et connaît des éléments sur la finalité de la mission, inconnus des autres. En particulier, le psychiatre-aumônier a accès au système d'auto-destruction de l'astronef, dans le cas où l'expérience conscience donnerait le jour à un entité incontrôlable et dangereuse pour l'humanité.

Dans le domaine des intelligences artificielles qui prennent le contrôle des astronefs, on peut également citer la nouvelle les Opérateurs Humains d'A.E. Van Vogt. Ce récit décrit la façon dont des humains sont utilisés comme opérateurs de maintenance par des vaisseaux spatiaux ayant accédé à la conscience. Les différentes générations d'opérateurs se succèdent, jusqu'à la révolte d'un groupe d'entre eux.


Romain Dabek

Romans sur ce thème
2010 : Odyssée Deux
Alien le Huitième Passager (roman tiré du film)
Comte Zéro
Destination : Vide
Hypérion tome 1
Hypérion tome 2
Idoru
L'Age de Cristal
L'Effet Lazare
L'Eve Future
L'Homme qui acheta la Terre
L'Incident Jésus
La Chute d'Hypérion tome 1
La Chute d'Hypérion tome 2
Mona Lisa s'éclate
Neuromancien

Partenaires

Amazon, première librairie en ligne au monde, fournit à SFPanorama les images représentant les couvertures des oeuvres citées dans les articles

Dessinateur des célèbres bellaminettes, auteur de la série BD "Sylfeline", parue chez Dargaud




Copyright © 2007 SFPanorama